L’interview Mme Thery du 18 avril 2015 (La Voix du Nord)

Article original :   www.lavoixdunord.fr/region/gravelines-au-college-pierre-et-marie-curie-les-langues-ia17b47595n2779003

Publié le 18/04/2015

La Voix du Nord

 

 

Gravelines : au collège Pierre-et-Marie-Curie, les langues anciennes ont de l’avenir

 

           L’apprentissage des langues anciennes a-t-il encore un intérêt ? Nous avons posé la question à Véronique Thery, prof de français, latin et grec au collège Pierre-et-Marie-Curie de Gravelines, considéré comme l’un des établissements les mieux cotés de France en la matière.

1038224920_B975323717Z.1_20150418110044_000_G2F4BFMPP.3-0

 

Des informations émanant du ministère de l’Éducation nationale envisagent une réforme touchant les langues anciennes. Pouvez-vous nous donner votre sentiment ?

« J’ai un devoir de réserve par rapport à ce qui émane du ministère. Ce que je peux dire, c’est que chaque année, le collège Pierre-et-Marie-Curie accueille plus de 150 élèves qui font le choix des langues anciennes et que ce choix est délibéré. Contrairement à une idée reçue, les langues anciennes ne sont pas réservées aux meilleurs élèves. Le bulletin officiel est d’ailleurs très clair sur le sujet : cet enseignement doit être conçu pour s’adresser au plus grand nombre. Il est exclu que cette option soit réservée à ceux que, de façon sans doute prématurée, l’on jugerait les meilleurs. »

 

Vous-même avez fait le choix d’enseigner les langues anciennes et le français.

« Les langues anciennes sont essentielles dans de nombreux domaines comme les mathématiques, la culture scientifique et technologique. De nombreuses langues européennes trouvent leurs racines dans le latin. La grammaire française s’est construite sur le modèle latin. Le latin permet de valider de nombreux items du socle commun. La maîtrise de la langue française, la pratique d’une langue étrangère, la culture humaniste, mais aussi l’autonomie et l’initiative… En compagnie du professeur de sciences de la vie et de la Terre, nous avons emmené les élèves à Nausicaa, l’occasion de voir comment les noms donnés à certains poissons trouvent leurs origines dans le latin. Nous ferons la même démarche au Palais de l’Univers avec les noms des constellations. Nous ne travaillons pas uniquement les langues anciennes mais aussi les civilisations et les cultures à l’origine de ces langues. »

 

L’apprentissage du latin débute en classe de cinquième, les élèves poursuivent cette option jusqu’à la troisième ?

« Oui, et même au-delà. Je rencontre souvent d’anciens élèves qui me disent combien le latin leur sert dans leurs études supérieures et pas seulement dans le domaine médical. »

 


Deux nouveaux lauréats

Le collège Pierre-et-Marie-Curie comptait déjà sept lauréats au concours national Athéna. Deux nouveaux noms, Léanna Vandewalle et Arnaud Vienne, sont venus s’ajouter à cette liste en début de semaine pour l’édition 2014-2015, confirmant la notoriété du collège dans la pratique des langues anciennes.

Léanna Vandewalle est élève latiniste en classe de 4e et Arnaud Vienne latiniste et helléniste en classe de 3e.

Tous deux trouvent une réelle motivation à l’apprentissage des langues anciennes. « Pour moi, le latin c’est un choix lié au métier que je voudrais exercer plus tard, soit celui d’archéologue ou de scientifique dans le secteur environnemental. Pour ces deux métiers je sais que le latin me sera d’une grande utilité. Il m’a déjà permis une plus grande facilité dans l’apprentissage du français et de l’espagnol », explique Léanna.

Le concours Athéna, soutenu par l’Éducation nationale, récompense chaque année une vingtaine de lauréats sur quelque 1500 candidats de toute la France. Roger Massé, président de l’Association Athéna, souligne que « ce n’est pas seulement la maîtrise de la langue française et les connaissances du monde gréco-romain qui sont récompensés, mais aussi la réflexion critique et la compréhension de l’héritage exceptionnel de l’antiquité sur le monde actuel. »

 


L’excellente copie de Pierre Pacaud

Pierre Pacaud, latiniste et ancien élève du collège Pierre-et-Marie-Curie, a vu sa copie désignée comme la meilleure parmi 1 400 lauréats lors du concours Athéna 2014. Elle sera bientôt mise en ligne sur le site menapia.discipline.ac-lille.fr. Il prépare aujourd’hui une seconde générale et compte poursuivre par un bac littéraire. Quant à son avenir professionnel, il le voit bien dans le théâtre et la musique.